Le Petit Gibus et la guerre 14/18

Depuis la rentrée scolaire 2005, l’Association des Maires du Loiret, comme une trentaine d’autres associations départementales de maires, propose aux élus locaux d’abonner les écoliers de leurs communes au petit Gibus. Ce magazine de 20 pages, destiné aux élèves des classes élémentaires, traite de manière ludique et attractive de divers sujets de société, d’histoire, d’instruction civique... Dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre, le numéro paru en mai 2014 était consacré à la guerre 1914-1918 pour permettre aux enfants de mieux comprendre cette période de l’histoire et les différentes manifestations qui marquent la commémoration.
Extrait de l'article paru sur le site du comité national du Centenaire.

Au sommaire :

  • les origines de la Grande Guerre et la commémoration du centenaire ;
  • le théâtre des opérations, les premières batailles ;
  • la vie des poilus dans les tranchées ;
  • l’organisation du pays et de la vie à l'arrière (dans les champs, les usines…) ;
  • la multiplication des batailles et l’apparition de nouvelles armes ;
  • la fin de la guerre ;
  • l’arbre généalogique (à reconstituer par le jeune lecteur…) ;
  • le souvenir de la guerre : le soldat inconnu, les monuments aux morts, le centenaire de la première guerre mondiale ;
  • mots croisés récapitulant les connaissances en dernière page.

Sur chaque page abondamment illustrée sont insérés des pavés (« Le savais-tu » et jeux) qui permettent d'émailler le texte principal d'informations supplémentaires sous forme ludique.

Une réédition du magazine paru en mai dernier est prévue pour le mois de novembre 2014.

Depuis 2012, Guéno création dessine et mets en page les aventures de Petit Gibus, un garçon qui explique aux élèves de l'école primaire comment fonctionne sa commune, pourquoi il faut traverser sur les passages piétons ou d'où vient l'énergie…

Caque numéro est donc entièrement dessiné avec illustrator. Après un rapide brouillon sur papier, le texte est importé dans le logiciel de dessin. Plusieurs calques sont nécessaires pour créer une double page : le fond les personnages, les textes, les jeux… les fonds sont parfois des formes simples composés de rectangles et de carrés mais le travail le plus long est de dessiner à la tablette les nombreux éléments de la double page, puis de les colorier.

L'ensemble est monté dans Indesign de manière à regrouper dans un fichier les 16 pages communes à toutes les régions et à assembler les couvertures des 11 régions françaises qui recevront la brochure terminée.

Le numéro de juin 2014 revient sur les 100 ans de la guerre 14/18. Plus d'images sur www.petitgibus.fr